26 février 2008

Souvenirs

J'ai passé une matinée, avant l'hiver, à douter de mon projet professionnel. Ce jour-là, j'étais montée admirer un  château médiéval. J'avais envie de m'en souvenir pour retranscrire sa beauté par écrit. Au moment de rentrer chez moi, je pris une autre route que je connaissais peu. Au loin, j'aperçus alors une femme à la peau noire, et en robe de chambre. Elle serrait contre elle un petit enfant d’à peine deux ans. Je la regardais, surprise, comme la plupart des passants et des automobilistes. Elle me fit signe de ralentir et se... [Lire la suite]
Posté par Corali à 18:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 février 2008

La flamme

Elle a toujours eu du mal à s'allumer puis se dresser fièrement. Un léger souffle ou une brise légère, pas loin d'elle, suffisent à l'éteindre pour de longs mois. C'est d'ailleurs à chaque fois une déception. Quelquefois, elle a la folie de se rallumer et d'éclairer un peu ma route. Mais quand du vent vient la contrarier, elle se laisse disparaître sans broncher. Elle reprend ensuite des forces, après ces interminables échecs et se sent plus belle et plus brillante. Et elle rêve alors d'être un jour, plus que la flamme de ma... [Lire la suite]
Posté par Corali à 00:03 - Commentaires [3] - Permalien [#]
20 février 2008

Elles

Je prends soin des femmes, dans mon travail, je voudrais qu'elles soient jolies, parfumées et qu'on les admire. Au fond de leur ventre, elles nous ressentent, parçoivent les doutes qui nous assaillent et devinent parfois nos douleurs. Si on va mal, elles viennent quelquefois nous chercher, essaient de nous faire rire et ôter le chagrin qui inonde notre coeur. Quand on va bien, elles nous embêtent gentiment, recherchent nos sourires et dévoilent parfois leurs angoisses. Et à m'occuper d'Elles, à soigner leurs maux et à panser les... [Lire la suite]
Posté par Corali à 13:13 - Commentaires [2] - Permalien [#]
19 février 2008

Des pages se tournent

J'ai abandonné mon blog pour plusieurs choses. Aujourd'hui, le temps a réussi à me faire oublier les raisons qui m'ont amené à faire ce choix. Je reviens donc, souriante, discrète et heureuse de retrouver mes petits papiers froissés. Des pages se tournent. Je ne regarde plus derrière moi, mais devant. Comme un plongeon dans l'eau, je m'élance, filant à toute vitesse vers la vie. J'ai envie de libertés, de jeunesse et de douces folies. Je me nourris désormais de livres, de théâtre mais aussi des autres, de ces femmes - au foyer... [Lire la suite]
Posté par Corali à 15:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]