03 mars 2008

Une marraine

Tu m’as vu pour la première fois j’étais à peine née.

Quand j’étais toute petite, tu m’offrais toujours de belles peluches, puis enfant, mes premiers livres. De temps à autre, on allait te voir et c’était toujours après une longue route. Je me souviens, les veilles de nos retrouvailles, j’étais impatiente et le jour-même, je te sautais dans les bras ! On disait que je grandissais comme toi ; solitaire, originale, rebelle et littéraire.

Je t’ai souvent vu ivre, fragile, à pleurer ton existence et ce manque d’enfant. Tu me donnais beaucoup d’amour et moi, je t’admirais. Je t’écrivais des lettres que je qualifiais de « porte-bonheur ». Parce que je ne comprenais pas pourquoi tout allait mal pour toi alors que tout allait bien pour nous.

Quand j’ai grandi, on a continué à s’écrire, à se téléphoner comme de grandes copines, à se dire « je t’aime » en se serrant dans les bras, aidées par un peu d’alcool. Je suis un petit bout de toi. Aujourd’hui, on partage les même livres, la même passion ; tu m’apprends la vie et la littérature. Tu es Ma Reine pour la vie.

Ta Princesse

Posté par Corali à 20:58 - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Une marraine

    Quel hommage

    touchant à ta marraine! C'est génial je trouve d'avoir ce genre de relation avec une marraine! Moi la mienne, était une amie de mes parents,et je ne l'aijamais beaucoup fréquentée! Elle ne s'est pas trop occupé de moi et je l'ai perdu de vue quelques années, je la revois trés rarement! Enfin c'est la vie!

    Ce qui m'a vraiment manqué je crois c'est mes grands-mères, ou une petite soeur,quelqu'un avec qui j'aurais eu une grande complicité et à qui je me serais confiée! Mais on ne choisis pas! Je t'embrasse ma Coralie!

    Posté par Josee, 07 mars 2008 à 08:48 | | Répondre
  • Oui

    Tu as dû te sentir seule quand tu étais petite. Je crois aussi que ce qui m'a rapproché de ma marraine (en plus de nos goûts communs) c'est la distance...Comme on se voyait peu, mes parents disaient toujours : "Demain on va la voir !" Alors c'était toujours la fête. Et ça le reste aujourd'hui !

    Posté par Coralie, 07 mars 2008 à 14:47 | | Répondre
  • On dirait bien

    Que tu as eu une marraine fée... c'est beau ce que tu lui a écrit là. Tu as de la chance d'avoir quelqu'un comme elle tout près de toi, et qui t'aime autant. Je t'embrasse ma Coralie.

    Posté par Louve, 11 mars 2008 à 15:23 | | Répondre
  • C'est vrai

    Louve, je n'avais jamais pensé à la marraine-fée ! J'ai de la chance c'est certain. Bisous belle Louve.

    Posté par Coralie, 12 mars 2008 à 14:33 | | Répondre
  • ...

    Je suis certaine que ta marraine serais très émue par cette déclaration. Cela retranscrit bien votre relation

    Posté par utopiste, 15 mars 2008 à 15:52 | | Répondre
  • Tu crois vraiment

    qu'elle serait contente de ces mots ? Il y a juste un mensonge à ôter !

    Posté par Coralie, 15 mars 2008 à 23:02 | | Répondre
  • oui,

    je pense sincèrement que ces mots la toucherai. Quel mensonge ?

    Posté par Utopiste, 23 mars 2008 à 20:15 | | Répondre
Nouveau commentaire